MENU

Des nouvelles de l’atelier!

Je suis toujours sur le pont!

En 2016, malgré ce long silence,  je n’ai pas chômé: J’ai eu l’occasion de m’essayer à une autre expérience de travail. J’ai depuis fin 2015 testé de nombreux  patrons indépendants . Des patrons au format PDF imprimables à la maison et qui avant leur commercialisation ont besoin  d’effectuer de nombreux essais sur différentes morphologies.

J’ai mis un peu en parenthèse mon travail (plus) personnel et ai préféré mettre celui d’autres designers en avant. J’ai pu me focaliser sur la technique de montage et la recherche de matière plus que sur le modélisme mais le jeux en valait la chandelle! Seule, je n’aurai pas su ni  pu créer et surtout et faire tester tous ces types de construction.  Et puis l’objectif premier était d’habiller nos fillettes qui grandissent, grandissent…

Et j’avoue me mettre un peu moins la pression…Car parfois (souvent),  j’ai le vertige!

On démarre souvent une nouvelle année avec des résolutions, de nouvelles envies…

Pour moi, et le projet Lunik, c’est de compléter mon univers créatif en proposant des modèles  de patrons,  conçus par des designers indépendants,  cousus par mes soins à travers un choix de tissus sélectionnés.

C’est lorsque je cousais les vêtements,  lors des phases test, que l’idée m’est venue. C’est un peu comme une collaboration,  comme si je travaillais en équipe. Et aussi parce qu’ offrir une telle variétés  de modèles m’est impossible seule. De plus, je suis sûre des patrons: ils ont été éprouvés sur des enfants de toutes les tailles et de morphologies différentes. De plus je suis sûre de la coupe des vêtements que j’ai réalisés: ils ont été depuis portés et pour certains beaucoup!

Je commencerai tout d’abord avec les patrons de Petit à petit and family.

Pourquoi petit à petit and family ? Et bien  c’est avec le Morroco pants que tout à commencé, quand il y’ a  un an et demi j’ai vu l’annonce  de Celina Bailey pour tester son patron.

Je  connaissais depuis quelques années  le travail de Celina. Son site est un référence: Elle a su dépoussiérer et mêler deux univers que sont la mode (enfant) et celui de la « couture maison ». Aller voir Stylo! Ce magazine virtuel  est si surprenant et vraiment inspirant! De là, a émergé toute une communauté de couturiers/res. Très créative et solidaire,  regroupant aussi bien des amateurs que des professionnels. J’ai vu que la frontière était ténue entre ces deux mondes! Je pense, aussi étrangement que cela puisse paraître,  la communauté  dites « des travaux d’aiguilles »,  a très vite pris la mesure mondiale d’internet (à l’exemple de Ravelry ). Elle a su développer tout un réseau d’entraide , de partage de savoir  et savoir faire.  Au fur et à mesure cette communauté s’agrandit et devient une véritable alternative à la dérive de l’industrie textile que l’on connait. J’aime l’idée que Lunik puisse faire partie de cette communauté. C’est en ce sens que j’ai voulu inscrire mon travail en tout cas.

Sur ce, à très bientôt, car 2017 ne fait que commencer!

                                                       

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer